Coudre une robe d’inspiration Victorienne.

Voilà le défit que s’est donné KATIKUT. C’est cette magnifique création qu’elle soumet à notre concours de couture

photo 1

(tous les montages des photos présentes sur ce site sont réalisés par www.coutureo.fr)

Katikut a démarré la couture en autodidacte voilà quelques années. Elle s’adonne à sa passion de la couture et réalise de très belles robes de différentes époques.

dessin 2

Voici ses explications pour sa réalisation  :

*************************

Cette tournure victorienne a été produite depuis des patrons d’époque. Il se compose des pièces suivantes:

- Un faux cul pour donner du volume. 100% coton, fil de coton, baleines acier pour soutenir plusieurs épaisseurs.

- Un jupon 100% coton, fermeture dans le dos

- Un corset en coutil blanc, doublure coton, et dentelle, oeillets métalliques, baleines acier spiralées (pour prendre les virages facilement, car la forme de l’époque était le sablier, beaucoup de courbes donc!), lacet de coton.

- Une chemise de corps en coton pour éviter les brulures dues au corset

 

photo 3

- Un corsage de bal vers 1860, fermeture dans le dos via laçage, en taffetas rouge (synthétique malheureusement, j’aurais aimé une matière plus noble mais cette robe étant destinée à trainer par terre le temps d’une soirée d’Halloween, je n’ai pas osé prendre de la soie, et j’ai bien fait car elle était bien poussiéreuse une fois la soirée finie). Doublure en coton épais pour lui donner de la tenue, baleines en plastique (pour alléger le poids quand je le pouvais) pour les lignes droites et baleines acier spiralées (toujours pour les virages :))

- Jupe décorée de plis plats vers 1870, taffetas elle aussi. Fermeture sur le 3/4 dos avec des agrafes.

3252457

- Tablier avec plis plats, taffetas lui aussi, qui se porte comme une ceinture avec agrafes dans le dos.

- Traine de taffetas, vers 1880 (oui je navigue sur plusieurs décennies :D) Amovible, comme le tablier, avec fermeture par le devant, comme une ceinture. A l’époque on changeait de traine et de tabliers facilement pour créer de nouvelles robes. On pouvait aussi faire un second corsage avec manches et pas de décolleté, vous obteniez une robe de jour. On appelait cela les robes à transformation

Je n’ai utilisé que du fil de coton. J’ai agrémenté le tout avec des roses de papier.

 

En gros, pour s’habiller, il faut d’abord enfiler la chemise de corps, les chaussures et les bas (oui car après on ne se penche plus!) le corset, le faux cul, le jupon, la jupe, le tablier, la traine et finalement le corsage. Beaucoup de couches donc

Je n’ai utilisé que des patrons d’époque, sauf pour le tablier que j’ai fait moi-même au feeling, et la traine que j’ai interprétée à ma manière.

*************************

3307377

Coudre une robe de cette qualité demande beaucoup de temps et surtout une bonne dose de PASSION.

Vous pouvez retrouver toutes les créations de katikut sur son blog : dentelle et satin

A voir également son tuto sur youtube pour coudre une robe à l’anglaise : tuto pour coudre une robe à l’anglaise